L’Autza (depuis le col d’Ispéguy)

Randonnée au Baigura

Altitude : 1306 m
Dénivelé : 634 m
Difficulté : moyen
Distance : 11 km  (A/R)
Temps : 3h45

Se rendre à St Etienne de Baigorry traversé le village et prendre la route du col d’Ispeguy, point de départ, à droite après l’église.
Au col d’Ispéguy, se garer sur le parking; le chemin débute au fond de celui ci.

Coordonnées du point de départ :
43.175541, -1.401789

Fichier KML / Fichier GPX et KMZ
Le sommet à 360°
Voir le dénivelé




Heure de départ : 07h30 – Beau temps – Un peu de nuages côté Espagnol.
Circuit en aller/retour

Le sentier est balisé en blanc et rouge  jusqu’a environ 500 mètres du sommet ensuite il faut suivre des cairns; (le balisage vert jaune cité dans certains guides n’existe plus)

Prendre le sentier qui démarre au fond du parking ; panneau indicateur : Banca et qui passe dans la forêt de Nékaitz.
Au détour d’un virage, le soleil émerge de la brume matinale. C’est l’occasion pour Jean-Michel de tester son nouvel appareil photo.

Sur le bord du chemin nous croisons ce gros bloc de pierre ressemblant à un menhir, Obélix serait il passé par là? A 20 minutes environ prendre ce qui  reste de quelques marches en bois et poursuivre tout en suivant le balisage blanc et rouge jusqu’au col de Nékaitz (814m ).

Suivre le sentier à gauche au dessus d’un enclos de pierres sèches pour rejoindre le col d’Elhorrieta (831m) où on passe une petite route.

Au niveau du col d’Elhorriéta vous avez la possibilité d’aller sur l’Elhorri (983m), 1 heure de marche environ,  en partant sur la gauche. Pour l’Autza, dans le virage de la route, prendre le sentier qui part au sud-ouest et qui monte à travers une forêt de hêtres.

Cette partie, par endroit, est assez raide et la terre est à nue, donc le terrain doit être très glissant  par temps humide.

Le sentier passe entre une clôture de fer barbelé plus ou moins en état et qui semble matérialisé la frontière et de nombreux blocs de poudingue.

.

Au sortir de la forêt on arrive sur un plateau herbeux où on trouve le dernier balisage blanc et rouge. A partir de maintenant il faut suivre les cairns.

Sur la gauche se trouve l’éperon d’Harrigorri.

Le sentier sinue entre de gros blocs de pierre jusqu’au sommet caractéristique de l’Autza.

Au sommet, on trouve également deux dalles commémoratives : -la première  dédiée à un jeune disparu à l’âge de 29 ans en 2000 -la seconde dédiée à deux montagnards morts en 1988.

 

Ce jour là tout le fond des vallées était dans les nuages et seuls quelques sommets, comme l’Artzamendi, étaient visibles.

l'Artzamendi
Lever de soleil sur le chemin pour l'Autza
 le chemin pour l'Autza
a gauche, le col d'Helhorrieta
le col d'Helhorrieta

Autza

L’Autza
1306m

Col d'Ispeguy

Col d’Ispguy

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *